Johfra Bosschart est un artiste Hollandais à qui l’on doit une série de tableaux représentant les 12 signes du zodiaque. Bien que nos signes soient un sujet de prédilection pour de nombreux artistes, le travail de Johfra se distingue par sa recherche symbolique remarquable. Chaque tableau fourmille ainsi d’éléments issus de diverses traditions ésotériques en analogie avec le signe.

Supern0va vous propose de découvrir chacun de ses tableaux et un décryptage maison !


La Balance par Johfra.

balancejohfra

Nous revoilà dans le royaume de l’air avec un tableau plus subtil qui semble nous emmener dans un temple céleste.

Ce n’est pas étonnant pour la Balance, signe civilisationnel par excellence qui s’éloigne le plus de l’animalité pour nous aller à la rencontre de l’autre, égal mais différent.

La Balance représente les contraires qui se rencontrent et surtout s’harmonisent, c’est pourquoi tout le tableau est composé en double et complément ! A commencer par le sol en damier noir et blanc !

Le cadre est composé de nuées blanches et noires mais aussi roses et bleues, des couleurs pastelles qui vont à merveilles à la Balance. Le rose, qui est un rouge pastel représente le yang, les énergies masculines tandis que le bleu est pour le yin et les énergies féminines. On ne s’étonnera pas que les nuées roses et bleues dansent pour former le symbole du Yin Yang au centre du tableau !

Mais parlons de la Balance en elle-même !

Au centre du tableau, elle est enroulée d’un rosier qui épanouit sa fleur au centre. Bien sûr, la rose est symbole de Vénus, maître du signe, mais si on y regarde de plus près, la fleur s’associe à la Balance en forme de croix. C’est bien sûr une référence à la société Rosicrucienne, La Rose-croix cherchait justement l’équilibre entre la raison et le cœur, d’où son double symbole.

Et c’est justement tout le but de la Balance, d’équilibrer les sentiments, les émotions avec l’esprit !

C’est pourquoi nous la retrouvons en Balance Egyptienne, pesant les âmes des morts pour éprouver leur cœur.

Sur l’un des plateaux de la Balance est déposée la Mâat, la plume de la justice, sur l’autre, c’est le cœur. Le tout étant de savoir équilibrer tout ça !

C’est pourquoi, Vénus ne gouverne pas seule le signe, elle est secondée par Saturne, astre sage par excellence. Si Johfra a bien représenté Vénus sous sa forme Egyptienne d’Hathor avec ses oreilles de vache, juste au-dessus du plateau au cœur, c’est Mercure qui prend la place de Saturne au-dessus du plateau à la plume. Difficile de savoir pourquoi Johfra qui s’est tant renseigné sur le sujet ait fait ce choix. Quoiqu’il en soit, Mercure est aussi représenté sous sa forme Egyptienne de Thot à tête d’Ibis.

Le choix de prendre les divinités égyptiennes plutôt que gréco-romaines rajoute encore au symbolisme de cette Balance qui pèse les âmes.

La dualité harmonieusement équilibrée est aussi représentée par le Soleil et la Lune, reliés par le symbole de l’infini et les deux sphinx mâle et femelle au bas du tableau. Le mâle est foncé, la femelle blanche, encore un rappel du Yin Yang. Les sphinx eux-mêmes sont un symbole d’harmonie entre les complémentaires puisqu’ils sont composés de l’humain, du lion, de l’aigle et du taureau, respectivement associés à l’eau, le feu, l’air et la terre, les quatre éléments. Les deux sphinx gardent le cube ou se trouve le symbole de la Balance, dans une étoile à sept branches, pour rappeler Netzah, la séphinroth de l’arbre de vie associée à Vénus.

Si la rose de Vénus nait du cube, c’est le lys qui se trouve à l’avant plan. Fleur blanche, il symbolise enfin la dualité résolue entre le cœur (la fleur) et l’esprit (la couleur blanche).


N’hésitez pas à découvrir le travail de Johfra en visitant ces liens !

http://www.johfra.nl/index.php?lang=EN&menu=02&sub=09

http://www.johfra.nl/?lang=EN&menu=01

http://www.vopus.org/fr/galerie-dimages/galerie-de-images-johfra-bosschart/galerie-de-images-johfra-bosschart.html

 

Enregistrer

Laisser un commentaire