Le zodiaque inspire beaucoup ! C’est la poésie qu’a choisi Fabrice Bonvin pour illustrer les signes.

Un peu de mélancolie avec la Vierge !


LA VIERGE, LE SCORPION ET LES PAPILLONS

La jeune fille d’un bon pas, un épi à la main

Aperçoit deux cocons sur le bord du chemin.

Voilà deux papillons, qui s’apprêtent à éclore !

Mais elle pense aussitôt, ce soir ils seront morts !

fablevierge

Un Scorpion en effet les observe et sourit

La jeune Vierge en prend un. Au Scorpion justifie :

Un seul te suffit bien, deux serait de l’excès.

Si un doit te nourrir, l’autre sera sauvé !

Se faisant elle emporte la fragile créature

Ses bons soins délicats aideront la nature.

Le Scorpion silencieux, d’un œil noir la maudit

Il en reste au moins un, il l’observe et sourit.

La Vierge méticuleuse installe la chrysalide

Qu’elle pense avoir soustrait à son destin morbide

Dans un décor parfait, propre et bien agencé.

A l’abri de l’inconfort et de tout danger.

Voilà le cocon s’ouvre, d’abord péniblement

De ses gestes précis, elle l’aide soigneusement

Elle a les bons outils et la technicité

Pour dégager l’insecte et vite le libérer.

fablevierge1

En toute modestie, mais satisfaite d’elle

De sa contribution à l’ordre naturel

La Vierge se félicite que sa rigueur morale

Et sa maîtrise technique dominent ainsi le Mal.

 

Elle se dévoue toute entière à son Machaon

Mais le lendemain, il est mort le papillon.

Et elle ne comprend pas où elle a pu faillir.

Le Scorpion le sait, lui, dans son demi sourire…

fablevierge 2

Jeune Vierge, vous vous pensez modèle d’humilité

Que pouvez-vous apprendre de cette leçon ?  

   Que la vraie modestie tient dans le renoncement   

A tout vouloir contrôler de ses agissements


 Article publié en intégralité avec l’aimable autorisation de Fabrice Bonvin.

En savoir plus : http://www.aucoteduranie.com/pages/articles/pour-debuter-en-astrologie/le-signe-de-la-vierge.html

Laisser un commentaire